HISTORIQUE

f

La question de l’alimentation est au cœur des préoccupations Françaises. Derrière le mot se distinguent :

 

  • Un enjeu socio-économique avec d’une part le premier secteur industriel français porteur positif à la balance commercial (système industriel alimentaire), mais aussi les secteurs de l’artisanat, de la restauration hors foyer etc.. ;
  • Un secteur qui au plan international rayonne largement et porte une partie de la capacité d’influence française avec son modèle agricole et son modèle alimentaire ;
  • Un rôle clé d’influence en termes d’aménagement des territoires du fait de la proximité entre activités agricoles et activités de transformation, puis de logistique et de consommation ;
  • Un enjeu et au moins un débat de société que les états généraux de l’alimentation abordent mais qui ne sera pas bouclé en décembre prochain (notamment démocratie, justice, gouvernance alimentaire) ;
  • Un archétype des questions et approches d’innovation dans la mesure où ces démarches sont inhérentes au développement des aliments, à leur adéquation avec l’évolution des usages alimentaires, avec la compétitivité économique associée.

 

Dans ce contexte, la question de la formation des cadres pour le secteur est essentielle. Une activité entre établissements a été initiée au travers d’ECOTROPHELIA, plate-forme d’enseignement de l’innovation en Europe, devenue une référence européenne reconnue en matière de travail collaboratif entre l’Enseignement supérieur, les centres techniques et les entreprises de l’agroalimentaire et de la distribution.

Depuis 2012, 13 établissements d'enseignement supérieur sont impliqués dans le projet collectif ANR IDEFI-ECOTROPHELIA (2012-2017). Ce projet a permis le recensement et la mutualisation des pratiques pédagogiques des établissements et des échanges autour des pratiques pédagogiques innovantes dans les cursus universitaires et écoles d’ingénieurs en agroalimentaire.

 

Un des résultats est le développement d’un centre de ressources partagées et d’un outil d’aide à l’acquisition de connaissances (IDEONIS) spécifique aux projets d’éco-innovation alimentaire Ce dispositif co-construit par les établissements permet d’accompagner les étudiants et les formateurs dans le processus d’apprentissage.

Dans le cadre du PIA3 et de l’appel à projets Nouveaux Cursus à l’Université (NCU) un consortium de 23 partenaires, universitaires et organisations professionnelles, propose le projet Hybrid-Innovative-Learning-LAB (HILL).

Conscients de l'enjeu constitué par la formation des futurs cadres du secteur alimentaire, l’essentiel (20) des établissements d’enseignement supérieur, d’apprentissage portant actuellement une ou des formations (Bac+3 et bac +5) se proposent de partager leurs ressources, de développer des outils communs, des projets de formations et d’introduire des innovations pédagogiques grâce au numérique pour former à la conduite de projets d’innovations en matière d’aliments avec les acteurs socioéconomiques.


 

CONTACT

HILL • Hybrid - Innovative - Learning - Lab

Vous avez une question ? N'hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.